LE FORUM EST OFFICIELLEMENT FERMÉ. MERCI AUX MEMBRES ♥ (il reste cependant ouvert aux anciens pour qu'ils terminent leur RP et récupèrent leurs écrits).
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Journal de Sam.

Aller en bas 
AuteurMessage
Samaël Williams
Etudiant
Etudiant
avatar

Mes messages : 145
Tu te trouves où ? : Au travail ou... Chez moi avec Gaby. 8D
Tu fais quoi dans la vie ? : Etudiant, serveur et père au foyer
Comment te sens-tu ? : A chier !!!

MessageSujet: Journal de Sam.   Ven 4 Déc - 22:21

Qui aurait cru que tu aurais tant chambouler ma vie ?

Après avoir reçu le coup de téléphone de tes grands parents, je ne connaissais même pas ton existence et pourtant, tu étais bien là depuis maintenant deux ans, mais au début, tes grands parents m’ont demandés d’aller les voir à Los Angeles au plus vite, me payant le trajet pour me déplacer en me disant que c’était très important que je sois là, que je devais être au courant et cela, face à face. Que pouvait-il se passer ? Plusieurs mois que j’étais en Floride sans avoir la moindre nouvelle d’eux, il me semblait donc judicieux de partir les rejoindre. Tu sais, tes grands-parents ne sont pas du genre à mentir et s’ils demandaient cela, c’est que c’était vraiment important.

Le temps de mon trajet, je n’ai pas arrêté de me questionner. Qu’est ce qui pouvait être aussi important au point de me faire venir du jours au lendemain ?

A mon arrivé à Los Angeles, ils m’attendaient à l’aéroport en te tenant dans leur bras. J’ai été fortement surpris de te voir,  me demandant qui tu étais et c’est pendant un café que tes grands-parents m’ont parlés de ta mère. Jenny… Enceinte de moi… Oh my good ! Qui aurait cru que j’allais finir père après cette relation qui s’est terminé rapidement comme toute les autres ? Je n’osais pas y croire et pourtant tu étais là, devant moi, me fixant de tes magnifiques yeux bleus. De ta couleur de cheveux châtain clair, je ne pouvais pas nier que tu étais la fille de Jenny, tu lui ressembles tu sais… Mais ses yeux bleus… Je suis vraiment ton père ?

Je ne peux pas nier que j’ai voulu en avoir le cœur net en faisant un test de paternités et l’attente du verdict m’a semblé tellement interminable alors que j’étais près de toi, chez papy et mamy. Pendant l’attente du résultat, j’ai appris à te connaître, j’ai su le pourquoi du comment tu étais venue à nous et cela me désole pour toi. Qui aurait cru que Jenny serait tomber en dépression, venant de porter à nous en signalant que j’étais le père, partant de son côté en pleurant à chaude larme le faite de devoir te laisser auprès de nous pour pouvoir se reprendre en main… J’ai voulu te rendre à ta mère, j’ai voulu t’abandonner, niant le faite d’être père et surtout par crainte d’apprendre cela. Je suis si jeune ! Comment puis-je apprendre une chose pareil alors que ma vie commence à peine ?

J’ai été voir ta maman, te tenant dans mes bras pour te rendre. Je n’ai jamais vu ta maman dans un état pareil. Que s’est-il passé pour qu’elle soit tombée aussi bas à notre rupture, mais elle m’a expliqué, te serrant contre elle, je ne pouvais que la croire. Elle a voulu t’abandonner, mais à ton arrivée, elle n’a pas eu le courage de te laisser mon ange. De tes grands yeux bleus, tu lui rappelais ton père, mais le reste de tes traits sont ceux de ta mère et c’est un coup de foutre qu’elle a eu en te voyant lâcher ton premier crie, mais les situations, par la suite, non pas été des plus évidentes pour ta mère et elle a trouvé bon de te déposer auprès nous, connaissant notre situation. Ta mère a peut-être fait cela mon ange,  mais elle la fait par amour, souhaitant pour toi le meilleur et crois-moi quand je te dis que ta mère t’aime au plus profond de son cœur, car je l’ai vu de mes propres yeux.

Bien que des paroles ne m’ont pas convaincu, le test me la confirmer, tu es bien ma fille… Après cette nouvelle inattendu, je me suis un peu renfermé, refusant de l’admettre, allant encore voir ta mère pour demander comment cela était possible en te prenant avec moi pour qu’elle puisse te voir aussi. Un accident… Ta maman avait mal calculé son coup et voilà que tu faisais partie de nous…

Etre abandonnée… je sais ce que c’est à présent et j’ai juré à ta mère de prendre soin de toi. Tu fais partie de moi après tout et ça, je ne le nierais pas et je ne veux pas que tu te sente aussi mal que papa … J’ai dû surmonté mon mal être seul, mais je te jure sur ma vie, que je ne te laisserais pas comme cela ! Tu vivras avec moi, tu verras ta mère quand elle le voudra et quand TU le voudras. A présent, tu es une Williams, mais j’ai vraiment hâte que tu saches dire papa My love.

Voilà quelque mois qu'y se sont écoulés avant que tu ne puisses enfin être dans la maison de papa. Enfin... Je n'ai pas traîné pour te créer ton endroit. Tu es encore petite et tu dormiras avec papa en attendant, mais je me battrais pour que tu puisses avoir ta chambre au plus vite en emménageant dans un endroit plus grand. J'ai promis que tu seras heureuse et je ferais tout pour ça! Merci de me donner cette joie de savoir ce que c'est d'être papa....
Revenir en haut Aller en bas
 
Journal de Sam.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sinistre farce éléctorale dans les Caraibes selon le journal Humanite.fr
» Journal de Hermione Blake
» Journal d'un archéologue [PV]
» L’après Gousse se négocie déjà (source : journal Le matin)
» Who Cares About Haiti? From Wall St journal

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kiss Academy ♥ :: La où Tout Commence :: Journal Intime-
Sauter vers: