LE FORUM EST OFFICIELLEMENT FERMÉ. MERCI AUX MEMBRES ♥ (il reste cependant ouvert aux anciens pour qu'ils terminent leur RP et récupèrent leurs écrits).
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 une demande un peu particulière [PV Nate B]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cameron Bailey
Professeur
Professeur
avatar

Mes messages : 173

MessageSujet: une demande un peu particulière [PV Nate B]   Mar 24 Nov - 12:09


une demande un peu particulière

«retrouvaille»

On était en plein milieu du mois de novembre et l’automne avait vraiment pris place à Arcadia, ce qui n’était pas pour déplaire à la future maman bien contente de ne pas vivre sa grossesse en plein mois d’Aout caniculaire. Pourtant l’automne en Floride n’avait rien à voir avec l’automne des régions de climat tempéré et pour le coup la petite prof de géo le savait parfaitement. Ici la région pré hivernal était douce et paisible, bon il y avait bien un petit ouragan et quelque pluie de temps en temps mais rien de bien alarmé. Et puis si tous les retraités des états plus au nord venait passer l’hiver et l’automne en Floride ce n’était pas pour rien.

Actuellement la jeune femme était à l’image de saison calme et paisible, avec des petits piques d’angoisse de temps mais il y avait du progrès. Sa vie avait repris un semblant d’ordre, elle avait fait de nouvelles rencontre, rien de très concret pour le moment mais elle avançait tout doucement. Sa grossesse se passait bien elle acceptait de plus en plus son futur rôle de maman, on allait d’ailleurs bientôt découvrir le sexe du bébé. Bon, elle avait encore un peu de mal avec la transformation de son corps : elle faisait tout pour ne pas prendre trop de poids même si elle avait souvent des espèces de crise qui lui faisait dévorer tout ce qui se trouvait dans son placard.

Elle ne voyait plus beaucoup Nate et Adriel, pourtant les deux jeunes hommes étaient pour elle plus que n’importe qui, ils prenaient régulièrement des nouvelles, l’accompagnaient à ses rendez-vous médicaux. Ils étaient aux petits soins pour elle, l’éloignement venait plutôt de Cameron qui ne savait toujours pas comment agir avec eux. Les voir officiellement ensemble lui avait brisé le cœur vraiment et ils étaient si gentils et avenants avec elle qu’elle n’avait personne sur qui déverser sa colère. Cette éloignement l’avait un peu aidé à prendre du recul et en quelque sorte faire le deuil de son amour non réciproque, même si Nate avait encore un place importante dans son cœur ce qui l’empêchait de pouvoir s’engager dans une véritable relation pour le moment.

D’ailleurs ce jour-là, elle se rendit chez Nate, qui apparemment avait un truc de la plus haute importance à lui dire, elle avait essayé de l’esquiver plusieurs fois car visiblement il serait seul et elle ne savait plus comment réagir lorsqu’elle était seul avec lui. Depuis leur explication à trois elle l’avait toujours vue accompagner d’Adriel, là rien qu’à l’idée de se retrouver seule avec lui, la faisait déjà rougir. Finalement il avait tellement insisté qu’elle finit par accepter, elle ne pouvait finalement rien lui refuser à Nate !

Même si elle avait pris un peu de poids elle voulut faire un effort vestimentaire, elle enfila un mini short kaki taille haute avec un collant noir transparent, un petit débardeur blanc cassé un peu large qui mettait en valeur sa poitrine, un long gilet bleu marine et des petites bottines noir en daims. Elle fit un petit chignon décoiffé en laissant tomber quelques mèches sur son visage. Fin prête à partir elle sorti de son appartement et parti en direction de sa voiture. Sur la route elle repensa à tout ce qu’il lui était arrivé depuis qu’elle était arrivée dans cette ville : elle avait vécu plus de chose ici en un an que le reste de sa vie, c’était à peine croyable. Elle d’ailleurs voulu remonter dans le temps voir la Cameron lycéen et lui dire de s’accrocher pour la suite.

Perdu dans ses pensées, elle arriva plus vite que prévue chez le jeune homme, un peu trop vite d’ailleurs. Elle monta les escaliers de l’immeuble le plus lentement possible essayant de trouver la manière la plus cool de lui dire bonjour. Arrivée devant la porte du jeune homme elle continua à s’entrainer.

« Hey salut Nate comment ça va ? Non c’est ridicule on dirait une de ses petites groupies de la fac ! Oh sinon un petit : Wesh ma gueule bien ou quoi ? Non c’est ridicule on dirait un ancien pote du lycée qui a fini chômeur et alcoolique. Rhaaaaaa je sais pas quoi lui dire moi ! Je…je vais faire demi-tour, je trouverais une excuse à lui dire. »


Sans vraiment se rendre compte qu’elle parlait toute seule, la porte de l’étudiant s’ouvrit dans un Nate incrédule poubelle à la main. Et avant qu’elle ne se rende compte de sa présence le jeune homme avait du tout entendre ou en partie.

« kyaaaaaaaa !!! natee ! C’est toi ? En…enfin je veux dire bien sûr que c’est toi, je suis devant ta porte ! C’est pas ce que tu crois… Enfin si mais non ! Et ça va toi sinon ? »


se rendant compte qu’elle était en train de perdre pieds, elle s’arrêta vidé de tout force.

« désoléeeee…je suis épuisée je vais aller m’assoir sur le fauteuil »



Revenir en haut Aller en bas
Nathaniel Balsey
Mannequin
Mannequin
avatar

Mes messages : 202
Comment te sens-tu ? : Changeante

MessageSujet: Re: une demande un peu particulière [PV Nate B]   Mar 24 Nov - 12:43




Parlons peu, parlons bien

J'étais entrain de faire la vaisselle. OUI DE FAIRE LA VAISSELLE ! Je sais que ca peut étonner, ca m'étonne moi même d'ailleurs mais... j'avais besoin de m'occuper. Du moins essayer de m'occuper. J'aurai pu m'acharner sur un jeu vidéo, mais mon esprit était trop ailleurs pour que je me concentre, alors je perdais,  je rageais et je quittais la console en insultant ce bouffon d'orc d'avoir décapité mon personnage. Sinon comment j'allais ? C'était difficile à dire. Trés difficile. J'étais dans un état vraiment bizarre. Une sorte de blasage totale qui m'évitait de péter un câble et de hurler que c'est vraiment trop injuste la vie.
M'enfin...
Vaisselle faite, je regardai mon portable aprés avoir essuyé mes mains. Cameron ne devrait plus tarder. J'espérai parce que j'en avais marre de jouer à la parfaite ménagère dans mon appartement. Bien sur que non je ne la faisais pas venir pour qu'elle fasse le ménage. Elle était enceinte quand même, de ce qui pourrait être à cinquante pour cent mon bébé. Et donc... c'était pour autre chose. Malgré ce qui s'était passé avec l'autre photographe, j'avais décidé de rester sur mon choix premier qui était : de faire venir vivre chez moi la blondinette gros bidon le temps de sa grossesse. C'était responsable et adulte de lui proposer ca non ? Je devais quand même m'occuper un peu de cette femme qui allait devenir un hippopotame à cause de moi. Ou d'Adriel. Enfin encore plus que ce qu'on faisait avant à deux pour elle... Mais ca c'était avant.
Je soupirai et fixais mes poubelles que je décidai de descendre pour éviter d'une nouvelle fois de penser à Adriel. Et en allant vers ma porte, j'entendis causer derrière. Et cette voix c'était celle de Cam. Je fronçais les sourcils perplexe avant de tendre l'oreille et d'entendre une fin de phrase. Je souris amusé avant d'ouvrir la porte.

« Hello chérie »
« kyaaaaaaaa !!! natee ! C’est toi ? En…enfin je veux dire bien sûr que c’est toi, je suis devant ta porte ! C’est pas ce que tu crois… Enfin si mais non ! Et ça va toi sinon ? »

Je ne pus m'empêcher de rire. C'était tellement marrant l'état dans lequel elle était. Mais aussi mignon et adorable. Je me décalai sur le côté pour la laisser entrer.

« Bien sur madame, faites comme chez vous. Par contre deux minutes je descends ca. »

Je l'abandonnai le temps de descendre les poubelles et je revins à mon appartement, fermant la porte derrière moi. J'allais lavais mes mains avant de venir me poser à côté d'elle, l'enlaçant d'un bras et déposant mes lévres sur sa joue.

« T'es dans tous tes états. L'effet Nathaniel c'est ca ? Impossible d'y échapper. »

Je ricanai avant de me lever et lui demander ce qu'elle voulait boire, si elle voulait grignoter un truc et je lui apportai sur la table basse.

« Bon Cam'Cam, parlons peu, parlons bien ! Est-ce que tu veux, non pas m'épouser, mais vivre ici avec moi ? »

Je me tournai vers elle et posais deux doigts sur ses lévres pour qu'elle ne réponde pas tout de suite.

« C'est pas parce que j'ai pitié, ou que j'ai besoin d'une femme de ménage, ou par sentiment amoureux. C'est parce que... bah j'ai pas envie de te laisser seule avec ton ventre rond et je juge ca adulte, responsable et tout de te proposer ca. D'ailleurs. »

Je me levais et lui attrapais la main pour qu'elle me suive. Je la conduisis à la deuxiéme chambre que j'avais arrangé pour elle.

« C'est tout prêt. Et elle est assez grande la chambre tu trouves pas ? T''auras pas de loyer à payer, mais je veux bien que tu cuisines et qu'on se partage les courses de temps en temps parce que j'ai pas toujours le temps d'y penser à ca. Voilà c'est tout. »

Je m'appuyais contre le battant de la porte et la fixais. Sur et certain qu'elle allait être surprise. Je haussais les épaules et repris.

« Pas d'inquiétude en ce qui concerne Adriel, il m'a largué t'façon. »

Marmonnai-je. Abandonné, une nouvelle fois. On ouvrait son cœur à un gars et ce gars disparaissait du jour au lendemain comme ca. Même pas un sms pour dire c'est fini.

Revenir en haut Aller en bas
Cameron Bailey
Professeur
Professeur
avatar

Mes messages : 173

MessageSujet: Re: une demande un peu particulière [PV Nate B]   Jeu 26 Nov - 11:05


une demande un peu particulière

«révélation»

Nate ne semblait pas trop avoir changé, il était d’ailleurs de bonne humeur et toujours aussi beau. Vous savez ce sentiment lorsqu’on revoit une personne qu’on a aimée de toutes ses forces après un certain temps : ce mélange étrange d’excitation de stress et d’euphorie. Cameron ne pouvait pas le quitté des yeux même si elle se faisait violence pour calmer ses ardeur il n’y avait rien à faire. Ce fameux tic qu’on les filles lorsqu’elle croise un garçon qui leur plait, ce légendaire mordouillage de lèvres, ben c’était exactement ce que faisait Cameron. Heureusement le jeune homme du s’éclipser pour descendre les poubelles, ce qui permit à la petite blonde de reprendre son souffle et se calmer un peu sur le canapé.

Nate revint assez vite il s’installa près d’elle et l’enlaça avec de lui faire un bisou. Ça faisait si longtemps qu’elle ne l’avait pas senti aussi près d’elle. Elle aurait voulu que cet instant dure encore et encore, les lèvres chaudes qui se posent sur sa joue, son odeur, ses petits gestes de tendresse qui lui manquait tant et dont elle avait tant besoin en ce moment. Bien vite le Nate de d’habitude refit surface et il  et commença comme il l’avait toujours fait à ce moqué gentiment de Cameron qui resta silencieuse en le regardant avec un peu méfiance alors qu’elle était encore toute rouge de l’avoir eu si près d’elle.

Après avoir refusé à boire et à manger vue qu’elle s’était empiffré comme un ogre chez elle, le jeune mannequin entra dans le vif du sujet et fit une proposition qui ne manqua pas d’étonner le professeur de géo : Nate lui proposa tout simplement de vivre ici. Elle s’était tout d’abord arrêter sur le verbe épouser, qui faisait suite à une négation ce qui remua une nouvelle fois le couteau dans cette plaie qui n’était pas encore refermé, c’était tout Nate ça : il ne réfléchissait jamais avant de parler, il le faisait sans filtre sans peur de blessé l’autre, mais elle ne pouvait pas lui en vouloir il était comme ça et c’était aussi une des raisons pourquoi elle l’aimait tant. Ce n’est qu’après qu’elle comprit le réel sens de sa phrase : vivre ensemble, elle est lui sous le même toit, autant dire que dans son cœur c’était un peu les montagnes russes émotion.

« Mais… »


Avant qu’elle n’ait eu le temps de répondre il posa un doigt sur sa bouche et continua son argumentaire sans encore une fois prendre le temps de réfléchir, mais au moins il était claire et sans ambiguïté il ne faisait pas ça par amour ou par pitié…plus par amitié disons et pour prouver qu’il était mature. Nate avait changé, il avait beaucoup pris sur lui et il ressortait grandit de cette épreuve. Au moins un pour qui toute cette histoire avait du bon et même si ça lui fendait une nouvelle fois le cœur de l’entendre dire qu’il ne l’aimait pas, elle ne pouvait s’empêcher d’être fière de lui à ce moment-là !

Pas peu fière et enhardit par ses arguments, Nate reprit de plus belle et emmena Cameron vers ce qui été censé  être la chambre d’ami, avant ça ils passèrent devant la chambre de Nate dont la porte était entre ouverte, la jeune femme ne put s’empêcher de penser que ça devait être leur chambre à tous les deux maintenant et qu’il devait s’y donner à cœur choix avec Adriel. Devant la chambre d’ami Nate lui expliqua que cette fameuse chambre lui était destiner qu’elle n’aurait rien à payer seulement participé au course. Cette proposition était plus que tentante financièrement parlant, mais est ce qu’elle en était capable.
Le jeune homme n’en avait pas fini et était sur le point de faire une révélation qui allait complétement changer la suite des évènements : lui est Adriel avaient rompu. Elle regarda Nate écarquillant les yeux comme si elle le transperçant du regard elle pouvait y trouver une réponse.  Elle ne savait pas comment réagir : elle était triste pour lui mais en même temps elle ne pouvait pas s’empêcher d’être heureuse car ça faisait revivre de l’espoir en elle, elle se dégoutait presque de penser ainsi. Apparemment vue la tête de Nate c’était tout récent. La jeune femme soupira bruyamment avant de se masser les tempes.

« Attends, attends,attends,attends… y’a trop d’informations, trop de choses dans ma tête, on va tout reprendre. »


Elle entra dans la chambre et s’assit sur le grand lit ne quittant pas le jeune homme du regard.

« Déjà tu vas m’expliquer ce qui c’est passer avec Adriel, je veux pas entré dans vos affaires de couple mais je pense que ça me concerne quand même un peu » elle caressa son ventre arrondit pour les par les cinq mois de grossesse avant de reprendre «  je comprends pas, je vous ai quitté vous étiez fou amoureux et formiez le petit couple modèle et maintenant plus rien… Nate je retrouve enfin un semblant de normalité dans ma vie, je ne veux pas tout foutre en l’air une nouvelle fois. »


Comme abattu par la nouvelle, elle se laissa tomber sur le dos et fixa le plafond.

« Et puis…Vivre ensemble toi et moi, est-ce vraiment raisonnable ? Tu es adorable Nate, je veux dire me proposer ça c’est vraiment gentil. Mais est ce que j’en suis capable ? Partager ta vie en sachant pertinemment qu’il ne se passera jamais rien ? Dormir dans ce grand lit froid alors que je sais que tu es dans la chambre juste à côté, je ne sais pas Nate, je ne sais plus »



Revenir en haut Aller en bas
Nathaniel Balsey
Mannequin
Mannequin
avatar

Mes messages : 202
Comment te sens-tu ? : Changeante

MessageSujet: Re: une demande un peu particulière [PV Nate B]   Dim 6 Déc - 17:00




Parlons peu, parlons bien

Voilà, les choses étaient dites. Cameron était invitée à vivre avec moi le temps de sa grossesse. Et même aprés avoir eu le bébé, elle pourra rester chez moi tout le temps qu'elle voudra. Je pouvait bien faire ca et ca ne me dérangeait pas. Aprés je n'étais pas sur que mon appartement -malgré qu'il soit assez grand- soit le meilleur endroit pour les premiers jours – mois ? - du bébé. D'ailleurs le bébé je ne savais pas encore si c'était une fille ou un garçon. Il ou elle n'était pas assez gros dans le bidon de Cam'Cam pour qu'on le sache. Enfin, moi je voulais une fille. Cam plus un gars... mais c'était mieux une fille ! Les paries étaient ouverts !

« Attends, attends,attends,attends… y’a trop d’informations, trop de choses dans ma tête, on va tout reprendre. »
« Pourtant j'ai bien expliqué. »

Marmonnai-je en la suivant du regard. La blonde alla s'asseoir sur le lit double et me demanda de m’expliquer en ce qui concernait l'histoire avec Adriel. Je soupirai et gardais les bras croisés en détournant le regard. Je n'avais pas envie d'en parler, d'expliquer un truc qui m'était encore resté au travers de la gorge et dont ca me faisait encore du mal. Parce que oui, voilà que je m'ouvrais de nouveau aux sentiments amoureux, me disant «  allez Nate, c'est le bon » et ce connard me largue... c'était super. A croire quand amour j'avais aucune chance de finir avec quelqu'un et que j'étais destiné à enchaîner les aventures sans lendemain. Le bon côtés des choses c'était que j'étais libre au moins. Enfin un peu moins avec la naissance du bébé, mais je restais libre d'une certaine manière et personne ne viendra me faire chier parce que j'avais mis une femme enceinte sans faire exprés, avec qui je restai ami, et dont je m'occupais du bébé qui était le mien...

« J'ai du être le seul débile à être amoureux. D'ailleurs parler d'amour me donne envie de gerber. J'ai pas envie d'en causer Cam, parce que je vais m'énerver tout seul et ca va se retourner contre toi. Je me suis fait avoir, une énième fois, mais maintenant c'est fini, plus jamais j'aurai de foutu coup de foudre ou si j'en ai je fonce dans un mur pour me remettre les idées au claire ! »

Je parlais un peu vite et froidement. Mais ce n'était vraiment pas contre la blonde. C'était que ne m'en était pas encore remis, alors le sujet me faisait m'emporter. Que ce soit colère, tristesse, c'était soi l'un soi l'autre, soi les deux en même temps.
Je m'approchai du lit, alors que Cameron s'allongea sur le dos dessus. Je me posais à ses côtés et regardais son visage un instant en l'écoutant avant de regarder vers son ventre et poser ma main doucement dessus.

« Bah on a jamais été raisonnable ma belle. Donc autant continué à être déraisonnable. »

Je comprenais tout de même son point de vu. Aprés tout elle m'a bien fait comprendre qu'elle était amoureuse de moi, et ca devait être hyper difficile pour elle quand j'étais en sa présence.

« Tu veux peut-être que je disparaisse complètement de ta vie ? »

Demandai-je subitement en lui lançant un regard en coin. Je n'attendis pas de réponse et avançais mon visage vers son ventre, pour y coller mon oreille.

« Tu crois que si on lui parle à travers elle comprend ? Peut-être que je dois mettre ma bouche prêt de ton nombril pour que le son passe mieux ? »

J'essayais de détendre un peu atmosphère. Parce que c'était délicat. Je savais que je continuais à lui faire du mal, de part ma présence. Alors si elle voulait que je m'en aille définitivement de sa vie, que pourrai-je y dire ? Est-ce que j'aurai le droit de m'y opposer ? J'avais bouleversé sa vie en plus de ca avec ce bébé... bon okay il y avait aussi des chances que ce soit Adriel le pére, mais quand même...

« Bébé, wouhou ? Si tu m'entends tape une fois?  »

Je restai silencieux, essayant d'écouter , d'entendre quelque chose, mais la seul chose qui me parvint fut un glouglou du ventre de Cam.

« T'es entrain de digérer toi. »

Souris-je en me redressant pour la regarder.

« Je vais être franc Cam, mais aprés t'es pas obligé de le prendre en compte : moi j'ai pas envie qu'on se voit plus. Même si ca te fait du mal qu'on se voit, bah j'ai pas envie. Et je veux voir si le bébé est aussi beau que moi quand il naîtra.Donc... ca serait vraiment bien que tu acceptes de vivre ici avec moi. »  

Revenir en haut Aller en bas
Cameron Bailey
Professeur
Professeur
avatar

Mes messages : 173

MessageSujet: Re: une demande un peu particulière [PV Nate B]   Lun 7 Déc - 11:20


une demande un peu particulière

«une famille»

D’une certaine manière et bien malgré voir Nate aussi triste et l’entendre dire toute ces choses sur l’amour et le coup de foudre faisait naitre chez elle une espèce de satisfaction, la satisfaction de le voir ressentir la même chose qu’elle, il ressentait exactement la même douleur qu’elle. Bien sûr elle s’en voulait de penser ainsi et le voir comme ça lui faisait mal au cœur, surtout que connaissant Nate, cette histoire allait mettre un moment avant de sortir de sa tête. Il fallait donc qu’elle soit là pour lui, comme lui était là pour elle, ils allaient tout devenir un soutient mutuelle l’un à l’autre. Quant à Adriel, elle devait le voir en fin de semaine pour une écho, l’échographie justement qui déterminerait l’âge du bébé. Il fallait qu’elle ait une bonne discussion avec lui, vu que pour Nate il était pour l’instant impossible d’en parler. Elle soupira un peu ne l’écoutant parler : elle venait tout juste de sortir la tête de l’eau, ce n’était pas pour se noyer à nouveau.

Alors qu’elle s’était allongée le jeune homme la rejoignit sur le lit, et rappela à son ami qu’ils n’avaient jamais été raisonnables et qu’il pourrait bien continuer à l’être. Avait-il seulement conscience de ce qu’il disait ? Le bébé serait bientôt là et il n’était plus le temps de jouer, ils devaient tous les deux devenir des adulte responsable et respectable sans on ne sait pas ce qu’adviendrait de cet enfant. Elle voulait lui offrir l’enfance que lui avaient donnée ses parents pleine de bonheur d’amour et de responsabilité. Elle cacha ses yeux avec son bras.

« Mais est-ce qu’on peut se le permettre ? je veux dire je ne veux pas que cet enfant vive dans le chaos, et toi est ce que tu vas le supporter, tu sais vivre avec un enfant c’est beaucoup de sacrifice et… »


Elle allait continuer mais le mannequin lui coupa la parole et lui demanda clairement s’il voulait qu’il disparaisse de sa vie. Elle se redressa doucement pour le regarder. Où voulait-il vraiment en venir, serait-il capable de tout abandonné lui aussi. Elle-même ne savait clairement ce qu’elle voulait. Son regard était rempli d’interrogations. Elle resta sans réponse réfléchissant profondément à ce que venait de dire son ami. Contre toute attente, le jeune homme s’approcha d’elle et colla une oreille sur le ventre de Cameron, c’était la première fois qu’il faisait, d’ailleurs c’était la première fois que quelqu’un d’autre qu’elle ou un médecin lui touchait vraiment le ventre. Elle releva alors son débardeur pour laisser apparaitre un petit ventre arrondis.

« Déjà arrête de dire elle, parce que c’est un garçon ! Et puis je sais pas s’il peut t’entendre, le docteur m’a dit qu’il reconnaissait la voix de sa mère et quelque son extérieur. »


Si quelqu’un était rentré dans la chambre à ce moment il aurait surement cru avoir à faire à une famille tout ce qu’il y de plus normal. C’est exactement ce que voulait Cameron ressemblé à toutes les autres familles, tant pis si la sienne était un peu différente, tant qu’il y avait de l’amour. Mais ce petit moment de douceur fit vite interrompu par un petit bruit disgracieux venu tout droit du bidon de la jeune femme et qui ne manqua pas interpeller le jeune homme.

« tu m’excusera mais la grossesse me file d’affreuse colique ! D’ailleurs en parlant de colique j’espère que t’es préparer parce qu’un bébé c’est beaucoup de colique, beaucoup de pleur aussi et surtout beaucoup de caca…je suis pas sure et certaine que tu puisse supporter tout ça ! »


Ils sourirent tous les deux avant que Nate confie à la jeune femme qui ne voulait pas sortir de sa vie, quand bien même se serait douloureux pour elle, il voulait voir le bébé grandir. Bon c’était dit avec ses mots à lui bien sûr mais c’était le fond de sa penser. Elle fixa le jeune homme et posa sa miens sur la sienne qui était elle-même poser sur le ventre de la petite blonde.

« Ecoute Nate, je sais… je sais pas ce qui me ferais le plus mal entre ne plus jamais te revoir et le faite d’être avec en sachant que tu n’éprouveras jamais le moindre sentiment amoureux pour moi… mais si j’arrête de penser deux seconde à ma petite personne, je me dis qu’il est hors de question que cet enfant grandisse sans son père. »


C’était la chose la plus adulte qu’elle n’ait jamais dite, alors c’était ça être parent : faire passer le bonheur de son enfant avant le sien. Parce qu’il est évident qu’elle ne voulait pas que son bébé vivent sans père, peut-importe si pour elle après ça serait plus compliquer de retrouver quelqu’un, peut-importe si Nate de son côté n’allait pas s’arrêter de s’envoyer en l’air, le plus important c’était de préservé cette famille, aussi fragile qu’elle pouvait être.

« il faut que tu me laisse un peu de temps. Pour l’instant je veux bien venir dormir quelque nuit par semaine, mais je garde mon appartement dans le centre-ville. On a besoin de garder chacun une certaine intimité et surtout je vais avoir besoin de me retrouver seule parfois. »


Revenir en haut Aller en bas
Nathaniel Balsey
Mannequin
Mannequin
avatar

Mes messages : 202
Comment te sens-tu ? : Changeante

MessageSujet: Re: une demande un peu particulière [PV Nate B]   Dim 20 Déc - 10:39




Parlons peu, parlons bien

Un garçon ? Bien sur que non, ce n'était pas un garçon mais une fille qu'il y avait dans le ventre de Cameron ! J'en étais sur, je le sentais et surtout, j'avais envie que ce soit une fille. Pas de raison que le bébé n'en soit pas une. Mais non, il fallait que Cam'Cam fasse la bornée et insiste sur le fait que ce soit un petit gars. Ca allait en faire des disputes jusqu'à ce qu'on sache. Enfin pour le moment, je la laissais dire. Je n'allais pas provoquer une dispute alors que j'essayais de la convaincre de rester vivre ici avec moi.
Elle avait peur. Peur de l'arrivé de l'enfant. Moi aussi j'avais peur, mais sûrement pas autant qu'elle. Je la regardai, réfléchissais à quelques chose pour la rassurer. La seule chose qui me vint fut de parler de mes petites sœurs.

« Tu sais mes petites sœurs, j'ai du m'en occuper... un peu ! Okay je changeais pas leur couche, je les nourrissais pas quand c'était des bébés qui puent, mais aprés je m'en occupais un peu. J'ai poussé la poussette quand elles savaient pas marcher, j'essayais de les calmer en leur faisant des grimaces quand elles pleuraient, je leur ai appris à comment faire des bêtises sans se faire prendre quand elles ont commencé à grandir... bon je sais que c'est pas trop pareil, car c'est mes sœurs, mais on peut dire que j'ai déjà eu l'expérience des bébés. En double vu qu'elles sont jumelles. »

Je souris à la blonde. Je ne savais pas si c'était convainquant que je dise ca. Parce que je sortais à peine de l'adolescence quand mes sœurs sont nées et je m'en étais pas plus que ca occupé et j'avais été fort jaloux d'elles au début. Je laissais ca aux parents. Mais il m'était déjà arrivé de m'occuper seul des deux petites, quand elles avaient un age un peu plus avancé, mais quand même ! Je gérai ! Même si c'était le temps que d'une après-midi, ou une journée au grand max. Plus que ca je pétais un câble, elles étaient des pestes des fois. Mais je les adorai quand même !

« Tu m’excuseras mais la grossesse me file d’affreuse colique ! D’ailleurs en parlant de colique j’espère que t’es préparer parce qu’un bébé c’est beaucoup de colique, beaucoup de pleur aussi et surtout beaucoup de caca…je suis pas sure et certaine que tu puisse supporter tout ça ! »
« Baaah.... on se répartit les tâches. Je te laisse le caca et le vomis... »

Grimaçai-je. Je n'avais pas envie de m'occuper de ca. C'était pas dans mes compétences et j'en étais sur que Cameron s'en sortirait très bien avec le caca et tous les trucs dégeu qu'un bébé pouvait faire..

« Je m'occupe déjà de toi quand tu vomis, c'est bon ! Quand elle naît, je ne m'approche plus d'aucun vomis. »

Aprés ce moment un peu amusant, la conversation revint un peu plus sérieuse. Je caressais de mon pouce le haut de la main de Cameron, qu'elle avait posé sur la mienne et l'écoutait. Elle acceptait donc de rester, qu'on continue de se voir, pour l'enfant. Je fis une petite moue. C'était cool, vraiment, mais j'aurai été plus content si elle m'annonçait qu'elle restait parce qu'elle en avait envie, qu'elle voulait me voir et ne pouvait pas se passer de moi. Mais c'était juste parce que j'étais égoïste et que j'aimais qu'on reste juste pour moi.

« Il faut que tu me laisses un peu de temps. Pour l’instant je veux bien venir dormir quelque nuit par semaine, mais je garde mon appartement dans le centre-ville. On a besoin de garder chacun une certaine intimité et surtout je vais avoir besoin de me retrouver seule parfois. »
« Pas de probléme... »

Marmonnai-je en la fixant. Je ne savais pas pourquoi elle aurait besoin de se retrouver seule ? Peut-être pour se trouver un mec ? C'était sur que ca allait être délicat pour elle de trouver quelqu'un avec un enfant avec elle et surtout si elle vivait chez moi.

« Dis Cam... »

Je m'allongeais à côté d'elle et caressais doucement son ventre de ma main.

« Si tu trouves un amoureux... je serai toujours le papa du bébé ? Tu vas pas me virer de ta vie ? »

C'était un truc qui me tracassait aussi ca. Elle en aurait le droit. Son futur mec pourrait demander à ce qu'elle ne me voit plus. C'était normal comme requête. 

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: une demande un peu particulière [PV Nate B]   

Revenir en haut Aller en bas
 
une demande un peu particulière [PV Nate B]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Demande de rang spéciaux
» Demande de baptême, mariage , funérailles, confession etc
» Demande de partenariat (ouvert aux invités)
» Preval demande aux USA d'arreter les deportations d'haitiens
» Problèmes liés à la demande d'envoi d'informations du client DOFUS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kiss Academy ♥ :: Appartement de Nathaniel Balsey-
Sauter vers: